Qui sommes nous?

Le Mouvement International de la Réconciliation est né le 4 août 1914 d’une prise de conscience de chrétiens de nationalités et de confessions différentes, confrontés au scandale d’une guerre qui allait opposer des hommes se déclarant frères en Jésus-Christ. Au niveau international, le mouvement se constitue en 1919.

Actuellement, le MIR compte des “branches” nationales dans tous les continents. Il est plus connu sous son sigle anglais IFOR (International Fellowship of Reconciliation). Le secrétariat international coordonne les activités et transmet les informations entre les branches nationales. IFOR a un statut consultatif aux Nations-Unies comme organisation non gouvernementale. La branche suisse  groupe des membres actifs et des sympathisant-e-s. Les membres se rencontrent une fois par année pour l’assemblée générale. Le MIR suisse collabore régulièrement avec les branches au niveau européen. Dans la mesure du possible, il cherche à développer des contacts aux niveaux  international en participant aux rencontres et actions proposées par le secrétariat international. Le MIR collabore avec d’autres mouvements pour la paix et la non violence en Suisse. Il est membre de plusieurs organisations, dont le réseau européen Église et Paix et du Programme œcuménique suisse pour la Paix, rassemblant tous deux des organisations et des communautés chrétiennes engagées pour la paix.

Nous croyons…

-> que notre terre est tout d’abord une terre de paix,

-> que la paix fait partie des cultures humaines,

-> que la paix nous unit au-delà de toutes nos différences.

(Khalia, Bangladesh, 1987)

Déclaration de base

Parce que le commandement d’amour du prochain est commun à tous les grands courants spirituels de l’humanité, le MIR (Mouvement International de la Réconciliation) accueille comme membre toute personne qui désire rechercher et promouvoir la paix et la réconciliation, la vérité et la justice dans toutes les dimensions de sa vie. Les membres s’engagent à la non-violence active, qui inclut la résistance contre l’injustice, le respect de l’adversaire, l’acceptation de la différence et le dialogue. Ils sont convaincus que c’est un moyen de transformation personnelle, sociale, économique, politique et une espérance pour le monde. À l’origine du MIR, on trouve des chrétiens de différentes Églises, ressortissants de pays belligérants de la première guerre mondiale. Persuadés que l’amour de Dieu révélé en Jésus-Christ s’adresse à tous les humains, ils ont voulu s’engager à promouvoir une société privilégiant l’amour et la résolution non-violente des conflits. Les engagements du MIR se traduisent par des actions concrètes, choisies en fonction des nécessités du temps et des moyens du mouvement.

Interessé de devenir membre?

Contenu sur l’histoire du MIR:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *