Première rencontre de préparation pour le centenaire MIR 2014

Lors d’une première rencontre le 23 juillet dernier à Constance, un groupe de 10 personnes a commencé à planifier le centenaire du MIR qui aura lieu du 1 au 3 août 2014. C’est à Constance même que la première conférence internationale pour la paix et l’amitié avait été organisée du 1 au 3 août 1914 par les églises d’Europe et des Etats-Unis, pour tenter de prévenir à une guerre. La guerre que nous appellons la première guerre mondiale débuta pendant la conférence.

En se disant au-revoir sur le quai de la gare de Cologne, un Quaker anglais et un pasteur allemand s’engagent à ne pas partir en guerre l’un contre l’autre, “quoi qu’il arrive!” Cette promesse hors du commun pour l’époque et non pas sans risque, sera le début du mouvement internationale de réconciliation (MIR), organisé d’abord en Angleterre, puis en 1919, au niveau international.

La conférence de paix fut une étape décisive pour la formation de plusieurs organisations œcuménique, dont le Conseil œcuménique des églises (COE). Elle marque le début du MIR, un réseau aujourd’hui présent dans près de 60 pays.

Le centenaire à Constance marquera cette histoire, inconnue, comme la signification du mouvement pacifiste du début du 20e siècle en général. Or aujourd’hui, nous nous trouvons dans une période de crise et de transition un peu comme il y a cent ans. Si ce n’est pas la guerre qui menace en Europe, la nonviolence et l’amitié à travers les frontières sont de la plus grande importance.

L’assemblée générale du MIR aura lieu juste avant ou après les festivités du centenaire. Les participants viendront du monde entier. Le centenaire aura lieu dans le cadre des activités autour du Concile de Constance 1414 – 1418, et il sera le premier événement international, auquel participeront, nous l’espérons, l’un ou l’autre des Nobel de la paix que compte le MIR parmi ces membres.

Le groupe de planification réunit deux ou trois personnes de chaque pays autour du lac de Constance. Pour la Suisse, Dorothée Reutenauer et Hansuli Gerber ont participé à cette première rencontre. Evidemment, nous aurons besoin de plus de personnes avec du temps et du talent, ou de l’expertise pour préparer un événement unique. La prochaine rencontre aura lieu en novembre prochain, et le thème général y sera décidé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *